La filature de Tomioka et les sites relatifs

La Division du patrimoine mondial, Direction de la planification du département de Gunma.

日本語 / 简体中文 / 繁体中文 / 한국어
English / français / português / español

HOME > Filature de soie de Tomioka et sites associés

Filature de soie de Tomioka et sites associés

La filature de Tomioka et les sites relatifs

Filature de soie de Tomioka Entrepôts de réfrigération d’Arafune Ferme séricicole de Tajima Yahei École de sériciculture Takayama-sha

Entrepôts de réfrigération d’Arafune / Filature de soie de Tomioka
École de sériciculture Takayama-sha / Ferme séricicole de Tajima Yahei

Valeur proposée au patrimoine mondial

La filature de soie de Tomioka et les sites relatifs sont un cas exemplaire d’échanges mutuels en matière de technologie industrielle entre le Japon et les autres pays, échanges qui, par la réalisation d’une production massive de soie grège de haute qualité, ont été une source de développement pour l’industrie de la soie. Tout en développant les techniques de filature mécanisée introduites à partir de l’Europe occidentale, le Japon a développé de nouvelles techniques séricicoles. Ces techniques se sont ensuite diffusées dans le monde entier. La filature de soie de Tomioka, l’ancienne magnanerie de Tajima Yahei, l’école de sériciculture Takayama-sha et les entrepôts de réfrigération d’Arafune ont été le théâtre des principales innovations techniques relatives à chacune des étapes du processus de production de la soie grège, et ont exercé un impact important sur l’ensemble du Japon dans des domaines tels que l’éducation, l’édition ou le commerce.

Développement et diffusion de cocons de bonne qualité par une coopération mutuelle

Développement et diffusion de cocons de bonne qualité par une coopération mutuelle

Les quatre sites qui constituent la filature de soie de Tomioka et les sites relatifs, tout en étant chacun de leur côté des lieux d’innovations, ont opéré des échanges techniques en coopération mutuelle. En particulier, à l’occasion du mouvement d’amélioration des cocons initié par la filature de soie de Tomioka pour assurer la production massive de cocons de bonne qualité, la ferme Tajima, l’école Takayama-sha et les entrepôts de réfrigération d’Arafune, ont coopéré au développement et à la diffusion de variétés d’excellence, notamment par des tests de sériciculture, la production de graines (œufs de bombyx), l’encadrement de la sériciculture et le stockage des graines.

TOP